IFIGHA/ 6ème édition de la manifestation sportive d’Ait Issad, une journée de fête et de sport

Le Club Sportif d’Ait Issad, commune d’Ifigha, daira d’Azazga, a organisé le mercredi premier mai la sixième édition de sa manifestation sportive.

Ce rendez-vous, qui se tient chaque année en cette période depuis 2014, s’est déroulé en présence des représentants des ligues locales d'athlétisme, de boxe et de kick-boxing ainsi que ceux de l’APC d’Ifigha, à leur tête le maire de cette commune. Cette édition est placée sous le slogan de "Vivre sa ville", dans le même esprit que la "Vivicitta".

La matinée est consacrée au cross et l’après-midi aux arts martiaux et autres activités multi-sport. Les organisateurs ont fait appel à tous les Tizi-Ouzéens et autres clubs pour la réussite de l'événement et casser ainsi certains tabous sociaux.

Différentes franges de la société réparties en cinq catégories selon l’âge se sont entrées en compétition ; avec la participation d’environ 300 coureurs. "Le club sportif d'Ait Issad organise ce genre d'événement depuis longtemps, pour encourager les activités sportives mais aussi pour casser les tabous et réticences face à la pratique du sport afin d'asseoir une atmosphère de communion et de fraternité entre citoyens. Je suis très satisfait par ça", argue A. Hami, maire d'Ifigha. Même son de cloche chez F. Boukais, président de la ligue d'athlétisme de Tizi-Ouzou : "Je suis ému par ce que je vois autour de moi, je suis très content que l'événement réussisse et prend des actes solidaire et humanistes. J'espère que ça continue de la même manière dans les prochaines éditions".

La "Vivicitta" s'invite à Ait Issad !

"Ce genre d’actions permet de tisser des liens sociaux et le rapprochement entre villages mais aussi entre villageois. Le sport éduque les gens et évite aux jeunes de sombrer dans les fléaux qui risquent de briser leurs vies", un avis partagé par beaucoup de personnes rencontrés.

La Vivicitta, ou "Vivre sa ville" (en italien), est une course des cités qui se veut avant tout populaire et se déroule dans la reconnaissance de toutes les différences et le respect de l’environnement et de l'autre. Elle est destinée aux débutants et aux athlètes confirmés, dont l'objectif est de faire courir les gens, quelle que soit leur situation, dans un esprit de solidarité, de paix et du vivre ensemble.

"L'initiative de la Vivicitta sert à encourager le sport et collaborer avec d'autres associations dans le but de préserver les valeurs humaines dans le monde entier", déclare Mounia Mahfoufi, originaire du village et responsable à la FSGT, Fédération Sportive et Gymnique de Travail (en France). Pour elle, la "Vivicitta" sert à mettre un terme à toute forme de conflits et de violence. Elle est une très bonne idée de faire inviter les gens non seulement à participer aux activités de crosse, mais grâce aux initiatives pareilles, ces derniers se voient et s'assoient autour d'une table pour dialoguer ! "On veut qu'elle soit accessible à tous et existante dans le monde entier", a fait savoir Julien, coordonnateur des événements sportifs à la ville d’Ivry en France.

L'idée de son organisation est avant tout une histoire de rencontres, nous a indiqué la délégation française. Les membres du club d'Ait Issad ont été invités en France, au début du mois passé, où ils ont reçu des formations et ont vécu l’organisation de la Vivicitta. Après l'avoir organisé au Lac noir avec un club local relevant de la commune d'Adekar le 27 avril dernier, elle s'est finalement débarquée à Ait Issad.

Le sport pour tous.

Dans le but de promouvoir le sport et permettre d’initier les petits enfants, les personnes âgées et les femmes à la pratique sportive régulière, le club d'Ait Issad a lancé la compétition de course à laquelle les participants sont venus même de certains villages lointains. "Je suis venu avec mon fils du village Tigounatine, à une cinquantaine de kilomètres d'ici, pour lui permettre de participer à cette compétition", nous confie un citoyen rencontré sur place. En effet, près de la moitié des coureurs sont des enfants de moins de 14 ans ! "Nos élèves font partie du club. On les conseille toujours de pratiquer le sport parallèlement à leurs études car cela a beaucoup d'avantages ; il leur permet d'atteindre l'équilibre physique et mental : l'esprit sain dans un corps sain", nous avoue la directrice de l'école primaire du village qui a soutenu cette activité tout en affichant sa satisfaction quant à son bon déroulement.

Contrairement aux éditions précédentes, l'itinéraire choisi pour la catégorie d'adultes est une boucle de 3.3 km à faire trois fois pour avoir 10 km. Un parcours traversant le village aux paysages formidables a été l'occasion pour les hôtes d'Ait Issad de sillonner ses différents recoins pour découvrir cette belle région.

Dans les ruelles qui ont servi de piste pour l’épreuve d'athlétisme, on a enregistré un engouement et une euphorie pour cette discipline. "Personnellement, je n'ai pas vraiment éprouvé de difficultés à venir au bout du circuit. A chaque tour je découvre et j'admire de nouveaux tableaux, sans oublier les villageois qui nous encourageaient à chacun de nos passages", s'exprime la lauréate de la course catégorie adulte qui est à sa première visite dans cette localité.

Cette course est marquée par l'esprit féminin avec la participation d'une centaine d'athlètes. "J'ai pris part à cette course au nom de toutes les femmes qui ne pouvaient pas être là aujourd'hui avec nous, que ce soit pour incapacité physique ou de disponibilité", déclare une participante.

Une fête au féminin !

A midi, les invités sont conviés à un diner préparer pour l'occasion par des bénévoles mobilisées pour contribuer à leur manière à la réussite de cette fête sportive. "On est toujours là pour venir en aide à nos jeunes à chaque fois qu'ils font appel à nous, pourvu qu'ils ne se résignent pas. On espère que cela durera le plus longtemps possible", s'exaltent un groupe de femmes.

L’après-midi, l’école primaire a fait office d’une salle omnisport en plein air sous l'œil des responsables des ligues wilayales. Pour la circonstance, comme à l'accoutumée, la cour a été aménagée pour abriter les démonstrations de karaté et de vo-viêtnam ainsi que des combats de boxe et de kick-boxing en présence de plusieurs familles composées en majorité de la gente féminine. "Dans le but de développer ces disciplines et encourager les gens à pratiquer le sport à travers cette journée festive, on est toujours aux côtés du club à chaque fois qu'il nous sollicite", soulignent les directeurs des ligues de boxes et de kick-boxing qui ont marqué de leur présence cette manifestation sportive. Ces dernières n'hésitent pas à venir en aide aux membres de l'association locale, que ce soit par les moyens matériels ou humains. Plusieurs clubs amateurs venus des quatre coins de la wilaya de Tizi-Ouzou ont pris part à cette journée dédiée à la santé physique et mentale, avec au total une centaine de sportifs.

"En tant que club, on veut faire connaître à beaucoup de village ce qu'on fait ici, pour leur servir de modèle. C'est plus de 20 ans qu'on travaille dans la boxe, on fait de notre mieux dans ce domaine. On a encadré et formé beaucoup de boxeurs, mais nous avons un manque de moyens, notamment, une salle spécialisée et un ring professionnel", témoignage F. K, en sa qualité de coach de boxe.

Enfin, à la clôture les vainqueurs de chaque compétition ont été récompensés et beaucoup d'attestations ont été remises aux partenaires en guise de reconnaissance et remerciement.

"Je tiens à remercier chaleureusement l'APC d'Ifigha, les ligues de wilaya, nos partenaires privés, la délégation française (Vivicitta) et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette édition."

Annonce S.K, avant de déclarer : "Cela fait une année que nous préparons cet événement. Cette édition est un peu spéciale puisque le programme est riche dans toutes ses activités. Personnellement, je la considère comme un essai ; à l'avenir on fera encore mieux".

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31