Textile : le " Made in Algeria" reprend progressivement sa place sur le marché national

ALGER - Le Président- directeur général (P-dg) du groupe public des textiles Getex, Mokrane Zerrouki, a relevé une amélioration du niveau de l'offre de l'habillement local au profit des consommateurs, par rapport aux années précédentes, d'autant plus la part du marché national est passé de 4% en 2016 à 20% en 2018.

Dans un entretien à l'APS, M. Zerrouki a précisé qu'il est prévu que ce taux augmente pour atteindre 35 %, après l'entrée en production de l'usine de filature de coton à Relizane, en septembre prochain, avec une capacité de production de 9.000 tonnes/an, et un taux de 40 à 45% d'ici à 2020.

Cette usine fait partie d'un projet de complexe composé de 8 usines de production intégrée appartenant à la joint-venture Tayal, dont 5 sont entrées en production et les 3 autres devront entrer en production avant fin 2019.

Ces usines assurent, selon M. Zerrouki, une bonne qualité des produits conformes aux normes internationales dans le domaine de l'industrie du textile.

Le chiffre d'affaires du groupe est passé de 11 milliards de DA en 2017, à plus de 13 mds de Da pendant 2018, ce qui reflète, a-t-il dit, " la nouvelle dynamique" que connaît le domaine de l'industrie du textile.

Selon le même responsable, le chiffre d'affaires généré par l'activité de confection d'habillement, représente un taux de 40% du total des activités du Groupe. Un chiffre qui " s'oriente vers la hausse, dans la nature d'un marché qui impose son expansion", a-t-il ajouté.

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30