Belkacem Boukhrouf, économiste. « Les étudiants doivent s'intéresser à la politique »

 

Lors d’une conférence-débat animée, ce lundi à l'auditorium du campus Tamda et organisée à l'initiative de collectif des étudiants des sciences appliqués de l’université de Mouloud Mammeri, sous le thème « L'Algérie à la croisée des chemins. Vers le meilleur ou vers le pire ».

Belkacem Boukhrouf, économiste et enseignant-chercheur à l’UMMTO, a expliqué la complexité liée à tout processus de transition dans un pays en développement. Il a exposé, aux présents, « les enjeux politiques, économiques et sécuritaire qui y sont afférents ».

Par ailleurs, le conférencier a suggéré un large mouvement citoyen organisé autour des élites politiques, universitaires et sociales pour mener la transition qui doit être balisée « par les principes de la sacralité des droits de l'Homme, de la séparation de la religion de la politique, de l'égalité des sexes ».

L’orateur voit aussi que le rôle l'armée doit être sous l'angle de la plus grande neutralité, en s'appuyant sur des expériences d'autres pays où l'implication politique de l'armée dans la sphère politique a toujours accentué la crise au lieu de la résoudre »a-t-il martelé.

Le même économiste a insisté également sur « l'impératif d'un suivi minutieux de la question économique en Algérie qui pourrait en pâtir gravement sous l'effet de cette crise et conduire à une impasse insoutenable », a-t-il ajouté.

Par la suite, dans l’après-midi, dans le sillage de célébration du double anniversaire du printemps berbère et le noir, la scène était cédée à des pièces théâtrales et à la musique avec un gala artistique animé par plusieurs jeunes chanteurs kabyles.

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30